1/6
220616_LATABLE_DESKTOP_1.png

Nous ne sommes pas un restaurant, mais plutôt...

Une auberge de ferme. Un lieu ouvert à tous où peuvent se croiser les hôtes comme les habitants du coin, des voyageurs ou randonneurs de passage. Un lieu qui offre des occasions de se rencontrer et des moments de partage.

Une table du potager. Nos jardins maraîchers sont le cœur et l'âme de notre cuisine. Vous découvrirez dans vos assiettes saveurs, textures, couleurs et petites attentions, inspirées par la nature qui nous entoure. 

 

Une cuisine des jardins. En transformant nos légumes, nos fruits et en nous appuyant sur des producteurs locaux, nous proposons une cuisine végétale et gourmande, fraîche et toujours de saison.

La Table des Jardins est actuellement fermée,
réouverture prévue au printemps prochain !

Abonnez-vous à notre liste de diffusion ou
suivez-nous sur nos réseaux sociaux pour être tenu informé.

Notre table d'hôtes peut se privatiser sur demande pour un évènement, une réunion de famille ou d'amis, jusqu'à 20 personnes. Contactez-nous pour plus de renseignements
reservation@lesjardinsdelamatz.com 

220616_LATABLE_DESKTOP_2.png
Circuit court, les légumes cuisinés à la table du jardin de la matz proviennent des cultures maraichaires de la ferme

Un circuit très très court

Implantée au cœur de nos jardins maraîchers, notre table d'hôtes lie étroitement la cuisine et la nature.

 

Nous y cuisinons nos légumes, nos fruits et aromatiques, fraîchement récoltés et sélectionnés avec soin. Notre démarche en matière de saisonnalité concerne aussi les producteurs, agriculteurs, pêcheurs, crémiers-fromagers, brasseurs, cidriers... locaux avec qui nous travaillons. Nous avons la même exigence et le même respect pour l'environnement et la nature.

Une cuisine végétale

Au fil des saisons et de notre inspiration, notre menu change, pour vous proposer une cuisine généreuse, savoureuse et toujours unique. Une cuisine végétale, mais pas nécessairement végétarienne, qui met en valeur le terroir, qui respecte le produit et la nature.

Tous nos plats sont pensés de manière à réduire le gaspillage alimentaire.

DSC07298.jpg
l'ambiance, la vaisselle, l'accueil reflètent un souhait de partager des moments avec les invités de la table des jardins de la matz

Des moments de partage

L’accueil, le service, l’ambiance, la décoration, la vaisselle… reflètent notre souhait de prendre soin de nos hôtes et partager une expérience conviviale, sincère, chaleureuse.

Il est d'ailleurs possible de privatiser la Table jusqu'à 20 personnes sur simple demande.

«  Les plats sont délicieux et très joliment présentés, le service impeccable et le cadre ravissant ! »

Pascaline

« Un endroit enchanteur pour un dîner fait de délicieuses saveurs, des mélanges originaux, c’était léger tout en étant copieux »

Bénédicte

« Un enchaînement de découvertes autour des herbes, de la capucine, de légumes, et d’un délicieux encornet. »

Catherine

“Partager, échanger, découvrir sont des synonymes du verbe cuisiner”

Caroline, notre cuisinière

caroline, cuisinière des jardins de la matz

C'est l'amour du produit, des légumes (et du fenouil plus particulièrement) qui m'ont conduit jusqu'aux Jardins de la Matz. D'abord en tant que maraîchère, puis aujourd'hui derrière les fourneaux, j'accorde beaucoup de soin et d'attention au respect des saisons et au rythme de la nature.

Les légumes, le végétal sont des éléments centraux de ma cuisine et j'affectionne tout particulièrement de les valoriser dans leur entièreté. J'ai à coeur de vous proposer une cuisine sincère, de l'instant. Et de mettre en valeur les légumes de nos jardins comme les produits du terroir, tout en me nourrissant de mes origines méditerranéennes.

Je suis convaincue que l'on peut changer le monde par la manière dont on mange. La cuisine est pour moi une formidable occasion de partager, de sensibiliser et d'agir.

La recette du moment

Tatin aux Coings et Sorbet à la Pomme

Un grand classique de la pâtisserie, qui met les fruits de saison à l'honneur. A déguster au retour d'une balade en forêt, avec une bonne tasse de thé. Du réconfort pour les longues soirées d'hiver...

Ingrédients pour la tarte :

- 1 pâte sablée (maison ou achetée dans le commerce)

- 1 bon kilo de coings

- 40 à 50 cl d'eau pour environ 100 gr de sucre (pour le sirop de pochage)

- Sucre et beurre demi-sel (pour le caramel)

Ingrédients pour le sorbet :

- 34 cl de jus de pomme (à la centrifugeuse ou un bon jus frais bio)

- 200 gr de pommes (avec un bon équilibre sucre/acidité)

- 110 gr de sucre

- 110 gr d'eau

- jus de citron

Instructions :

- Bien frotter les coings avec un chiffon (il n'est pas nécessaire de les éplucher) pour enlever leur duvet. Rincer. Les couper en 2 ou en 4 en fonction de leur taille et retirer le coeur.

- Les pocher à frémissement dans un sirop (mélange eau et sucre dans lequel on peut rajouter des épices, de la vanille...) jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Cette préparation peut être faite un jour ou deux à l'avance et conservée au frais.

- Préparer le sirop pour le sorbet, porter le sucre et l'eau à ébullition. Plonger les pommes pelées et coupées en morceaux. Couvrir et laisser pocher jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Mixer avec les pommes avec le sirop, le jus de pomme et un peu de jus de citron. Passer au chinois. Placer au frais avant de le mettre en sorbetière.

- Dans un moule à tarte ou à la poêle faire caraméliser le sucre (environ 50 à 60 gr pour une tarte) et déglacer avec un peu de beurre (environ 30 gr pour une tarte). Y déposer les coings pochés (et égouttés) côté peau vers le fond du moule, les superposer légèrement. Cuire au four à 180° pendant 25 minutes (en couvrant les fruits avec une feuille d'aluminium). Déposer ensuite le disque de pâte préalablement abaissée sur les fruits, en rentrant bien les bords de la pâte et terminer de cuire une dizaine de minutes à 160°, jusqu'à ce la pâte colore. Glisser la lame d'un couteau pour dégager les bords et démouler à chaud sur le plat de service. Servir tiède avec une quenelle de sorbet à la pomme.